UBA5-UFM1-UFL1-UFC1-MRE11

 

La fixation covalente du modificateur de l’ubiquitin-fold modifier1 (UFM1) à une protéine cible, également appelée ufmylation, est une modification post-traductionnelle, similaire à l’ubiquitination, récemment identifiée. De même pour l'ubiquitination, l'ufmylation nécessite une série d'enzymes appelées enzyme d'activation E1 (UBA5), enzyme de conjugaison E2 (UFC1) et ligase E3 (UFL1) pour transférer UFM1 vers ses cibles. Les fonctions moléculaires et cellulaires de l'ufmylation restent mal comprises.

Des variants bialléliques dans UBA5, UFM1 et UFC1 ont été impliqués dans des troubles neurodéveloppementaux avec souvent une encéphalopathie précoce, une hypomyélinisation, une microcéphalie acquise, des mouvements anormaux, une spasticité, soulignant ainsi l'importance de cette voie pour le développement cérébral.

Des publications récentes ont montré que l'ufmylation de la nucléase MRE11 régulait l'activation de l'ATM et la réparation des cassures double brin. Les variants pathogènes bi-alléliques du gène MRE11 sont impliqués dans un phénotype d’ataxie-telangiectasie-like.

Nous collectons des patients (même précédemment publiés) avec des variants bialléliques dans UBA5, UFM1, UFL1, UFC1 et MRE11 pour mieux décrire le phénotype et identifier les déterminants moléculaires et cellulaires régulés par la voie de l’ufmylation.

Marine Tessarech
Dr Estelle Colin
Dr Christophe Lachaud