AnDDI-News 12

     
   
 

AnDDI-News #12
Février 2020

 
     
   
           
     

1. Nouvelles préindications PFMG2025

La 2ème journée inter-filière d’interface avec le PFMG2025 s’est déroulée le 24 septembre 2019 à Imagine. Cette journée a permis de réunir les acteurs clés du plan et les filières ayant des pré-indications sélectionnées afin de faire un point sur les avancées. Très peu de prélèvements avaient été envoyés sur les plateformes et donc aucun rendu de résultats n’avait encore eu lieu. Le faible envoi des échantillons s’explique en grande partie par un circuit de prescription qui nécessite une sélection rétrospective des cas, le passage en RCP nationale et le prélèvement obligatoire des trios, le tout couplé à la période estivale.

Les freins ainsi mis en évidence ont été pris en compte pour la sélection des 13 nouvelles pré-indications en décembre 2019 et de 48 autres en janvier 2020 (https://pfmg2025.aviesan.fr/le-plan/indications-dacces-au-sequencage-genomique/). Le Pr Thauvin, nommée directrice adjointe de l’ITMO Génétique, Génomique et Bioinformatique d'AVIESAN, est en charge de ce déploiement.

Parmi elles, plusieurs préindications syndromiques (référents clinicien / biologiste):

  • Syndromes malformatifs et syndromes dysmorphiques sans déficience intellectuelleLaurence Faivre / Christophe Philippe ;
  • Malformations cérébrales (transitoirement sans déficience intellectuelle ; DéfiScience et AnDDI-Rares) - Delphine Héron / Pascale Saugier-Veber ;
  • Dysraphismes (NeuroSphinx et AnDDI-Rares) - Sylvie Odent / Véronique David ;
  • Malformation cardiaques congénitale complexes (Cardiogen) Stanyslas Lyonnet ;
  • Maladies rares à expressions bucco-dentaires (TeteCou) ; Bloch-Zupan / Bénédicte Gérard ;
  • Surdités syndromiques et malformatives (SENSGENE) Sandrine Marlin / Laurence Jonard ;
  • Malformations oculaires de l’enfant et de l’adulte (SENSGENE) - Nicolas Chassaing / Patrick Calvas ;
  • DI en impasse diagnostique avec résultat ACPA ou exome-CNV dont le résultat date de plus de 18 mois, après la fin des inclusions de DEFIDIAG (DéfiScience et AnDDI-Rares) Delphine Héron / Amélie Piton ;
Le circuit de prescription proposé par AnDDI-Rares, via les RCP locales déjà en place au sein des centres, a été accepté, et les premiers échantillons pour la préindication syndromes malformatifs adressés fin décembre. La filière a souhaité aider au maximum les centres à lever les freins dans le circuit de prescription, notamment via la mise en place de réunions téléphoniques pour les centres en difficulté (3 sessions de questions/réponses en janvier 2020).
   
           
   

2. Appel à projets PNDS
L’ensemble des PNDS de la filière soumis à l’AAP de la DGOS a été sélectionné. Les coordonateurs se sont engagés à respecter le délai de réalisation de 14 mois. Pour rappel, la rédaction de ces PNDS doit s’accompagner de tâches annexes :

  • Mise à jour du résumé d’Orphanet (si nécessaire) ;
  • Réalisation du focus handicap et/ou fiche urgence ;
  • Prévoir une traduction en anglais. Une proposition de traduction, en lien avec ITHACA est à l’étude. Les coordonnateurs seront directement informés des différentes modalités.

Les financements alloués à chaque PNDS ont été reversés directement auprès des centres porteurs, sauf exception. La première moitié du versement a eu lieu fin 2019, en circulaire 3. La seconde moitié du financement sera versée 14 mois plus tard, quelle que soit la date de soumission de la version finale sous réserve de justifier le dépôt du PNDS (dès février 2021 pour recevoir la deuxième part du financement en circulaire 1 2021).

4 PNDS ont été publiés ces derniers mois :

  • PNDS Microdélétion 2q37, publié en août 2019 ;
  • PNDS dup7q11.23, publié en janvier 2020 ;
  • PNDS Syndrome duplication gène MECP2, publié en janvier 2020 ;
  • PNDS Trisomie 21, publié en janvier 2020.
     
           
     

3. Appel à projets ETP
La DGOS a lancé en août 2019 un appel à projets pour la production de programmes d’Education Thérapeutique du Patient (ETP) pour les maladies rares. La Filière AnDDI-Rares a soumis 8 dossiers pour cet appel à projet :

4 programmes nationaux créés par les CRMR de la filière et des associations de patients partenaires

  • "100% diag" ETP pour les personnes "sans-diagnostic" ;
  • "22 raisons d'avancer" ETP pour les personnes et les aidants concernés par la délétion 22q11 ;
  • "En route vers l'autonomie !" ETP pour la transition enfant-adulte chez les personnes atteintes d’anomalies du développement avec une Déficience Intellectuelle (DI) légère ;
  • "E... change de regard" ETP sur le regard des autres en lien avec le handicap esthétique dans les syndromes malformatifs, construit en commun avec la filière FIMARAD.

4 programmes issus d’initiatives locales :

  • "ETAM" ETP « Anomalies des membres » par le CRMR Malformations de Membres (CEREFAM) Hôpitaux de Saint- Maurice. Ile de France ;
  • "Membres peu ordinaires = Ressources extraordinaires!" ETP « Malformations congénitales réductionnelles des Membres » par le CRMR Anomalies du développement du CHU de Lille ;
  • ETP destiné aux patients porteurs du syndrome de Williams et Beuren et à leurs aidants par Centre de Référence Anomalies du Développement des Hospices Civils de Lyon ;
  • ETP « Arthrogryposes mutliples congénitales » par leCRMR des Anomalies du Développement du CHU Grenoble Alpes.
Les 4 programmes d’initiatives locales ainsi que le programme national « En route vers l’autonomie » ont été retenus par le jury pour un financement de 45000 euros, qui sera délivré en 2 tranches aux CRMR porteurs pour les programmes locaux, et à la filière pour le programme national retenu.
   
           
   

4. BNDMR - Errance et impasse diagnostiques
Le 1er octobre 2019, s’est tenue la 1ère réunion inter-filières « Errance et impasse diagnostiques ». La diminution de cette errance est en enjeu majeur du PNMR3. La construction d’une base nationale de données pour les personnes identifiées « sans diagnostic » sera financée par une MIG spécifique de 3 millions d’euros par an pour la durée du plan.

En 2018, un pré-pilote porté par la filière FILNEMUS avait été choisi, et sa mise en œuvre s’est déroulée sur les 9 premiers mois de l’année 2019. Le rapport d’évaluation du pré-pilote par la DGOS indiquera les prochaines étapes et le déploiement possible à l’échelle nationale et en inter-filières. Ce point sera abordé lors du prochain séminaire utilisateurs BNDMR (1er avril 2020)
Pour en savoir plus

     
           
     

5. Journée internationale maladies rares 2020
La journée internationale des maladies rares 2020 aura lieu le samedi 29 février. Un jour rare pour des personnes rares.

Cet évènement a pour objectif de sensibiliser le grand-public ainsi que les autorités sanitaires et scientifiques à l’importance des défis à relever pour mieux prendre en charge les personnes atteintes de maladies rares. L’objectif est d’inviter chacun à ouvrir les yeux sur les maladies rares dans une démarche bienveillante parce que la #différencefaitgrandir !

Pour cette nouvelle journée internationale des maladies rares, la Filière Nationale de Santé AnDDI-Rares réédite une tournée dans toute la France d’un spectacle débat autour d’une nouvelle pièce de théâtre : « Samuel, moi j’ai pas de problème ! » de la Troupe Le Voyageur Debout. L’âge minimum conseillé est de 7 ans.

Nous avons souhaité proposer cette édition à destination du jeune public, soit dans le cadre du temps scolaire soit en soirées.

Sessions réservées aux scolaires :

  • Paris le 25 février 2020 ;
  • Mende le 27 février 2020 ;
  • Lille le 2 mars 2020 ;
  • Rouen le 3 mars 2020 ;
  • Nantes le 5 mars ;
  • Dijon le 10 mars ;
  • Clermont-Ferrand le 12 mars ;
  • Bordeaux le 13 mars.

Sessions grand public en soirée (gratuit sur inscriptions) :

   
           
   

6. Actualité des associations AnDDI-Rares
La 15ème journée dédiée aux Associations de la Filière AnDDI-Rares a réuni le 6 février 2020 à Paris près d’une vingtaine d’associations participantes. Au programme de cette nouvelle rencontre, une présentation sur la Communication (relation avec la presse, comment gérer son site internet et ses réseaux sociaux), l’intervention de Lyne Valentino de la Fondation Maladies Rares pour parler de la Recherche et des essais cliniques et enfin l’après-midi une sensibilisation au Facile A Lire et à Comprendre (FALC) par l’UNAPEI.

La Filière compte à ce jour près de 67 Associations de patients.

     
           
      7. Les nouvelles ressources AnDDI-Rares
  • Réalisation d’une collection de plaquettes d'information sur les différents modes d’hérédité. Les 4 plaquettes ont été envoyées aux centres de la filière et sont en ligne sur le site AnDDI-Rares.
  • Création de flyer de communication dédiés aux derniers films pédagogiques de la filière : « le syndrome de Williams et Beuren » et « Déficience intellectuelle et recherche »
  • Nouvelles captations sur le domaine sécurisé du site web.
   
           
   
     
 

Les actions majeures de la filière AnDDI-Rares

 
     
             
     

Axe 1
Amélioration du diagnostic et de la prise en charge

   
   
   

Guide d'annonce ultra-rares
Les diagnostics ultra rares dans le cadre des maladies du développement sont en général des pathologies nouvellement décrites en lien avec l’arrivée des techniques de séquençage haut débit. Ces pathologies n’ont pas été décrites sur le plan clinique préalablement et le (ou les) gène(s) identifié(s) depuis peu de temps. En conséquence, un tout petit nombre de malades est généralement diagnostiqué à travers le monde pour une entité donnée.

L’étape de rendu des résultats est donc rendue difficile pour les professionnels puisque les informations qu’ils ont à disposition pour la famille sont beaucoup moins importantes que celles que les généticiens ont l’habitude de commenter en consultation. Les attentes des parents en termes de pronostic, d’informations et de possibilités de contacts avec d’autres patients sont souvent très élevées et les réponses apportées peuvent s’avérer nettement réduites dans ce contexte. Il n’est pas rare que les parents expriment même une forme de déception au décours de ce type d’annonce diagnostique.

Ainsi, afin de répondre au mieux aux attentes des familles, il convient de préparer l’annonce d’un diagnostic ultra rare, tant en amont d’un test de séquençage haut débit, qu’au moment du rendu des résultats et à distance.

Un guide sur les particularités du protocole de rendu des résultats d’un diagnostic ultra-rare est en cours de finalisation par la Commission Transversale Sans Diagnostic dans un but de partage d’expérience au sein de la filière AnDDI-Rares. Il complète le document « Guide de la consultation de Médecine Génomique ».

   
         
   
             
             
     

Focus sur... les réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP)

   
             
   

Mise en place de RCP nationales thématiques à l’aide de l’outil SARA
La première RCP pilote sera celle du groupe Fœtopathologie, coordonnée par la SOFFOET, dont la mise en place sera testée très prochainement pour un déploiement en mars/avril 2020. 2 autres RCP nationales AnDDI-Rares ont été proposées, et seront déployées après adaptation de l’outil SARA pour permettre un avis RCP hors connexion : RASopathies coordonnée par le CRMR de Robert Debré, Malformation des membres, coordonnée par le CRMR de Lille.
L’ensemble des informations en lien avec les RCP nationales et l’outil SARA sont disponibles sur le site pro de la filière. Ce dossier contiendra notamment la charte qui détermine de fonctionnement des RCP via l’outil SARA, les fiches propres à chaque RCP ainsi qu’un tutoriel d’utilisation de l’outil.

RCP PFMG 2025
La filière a anticipé la mise en route des RCP d’amont PFMG2025 pour la prescription d’examens de génome dans le cadre des préindications syndromes malformatifs en proposant la mise en place de :

  1. RCP locales, qui pourront demander un avis de 2ème intention aux RCP interrégionales des CLAD existantes pour les cas complexes. Ces RCP pourront utiliser l’outil SARA lorsqu’il sera disponible. Lorsque ce circuit sera sollicité, la validation reviendra à la RCP locale, pour plus de fluidité. La mise à jour des RCP (modification de prescripteur/coordonnateur, nouvelle déclaration, etc.) seront envoyées aux plateformes 1x/mois (dernière semaine du mois). Celles-ci sont centralisées par Céline Dampfhoffer, qui se charge ensuite de faire le lien avec les plateformes. Les coordonnateurs de RCP devront rendre un bilan des dossiers acceptés/refusés/prélèvements envoyés à la demande de la filière, selon le rythme de bilan d’activité qui sera demandé par la DGOS aux filières de santé. Les RCP doivent s’organiser pour tenir à jour ce bilan.
  2. Une FAQ a été mise en place, et a été reprise par l’équipe de coordination PFMG2025 pour homogénéiser les informations en interfilière.
   
         
     
     
             
     

Axe 2
Liens avec les acteurs de la recherche fondamentale, translationnelle et clinique

   
   
   

AnDDI-Solve-RD
Le projet AnDDI-Solve-RD a été mis en place pour fournir un support éthique aux patients français qui pourraient être prélevés pour participer aux projets omiques dans le cadre des cohortes proposés dans le projet Solve-RD. Ce protocole a pour objectif d’identifier des causes moléculaires de maladies rares dont le diagnostic reste indéterminé. 50 cas index et leurs parents seront inclus dans 16 centres français participants, ouverts à partir du 19 septembre 2019:

  • Lille ;
  • Rennes ;
  • Nantes ;
  • Nancy ;
  • Montpellier ;
  • Rouen ;
  • Bordeaux ;
  • Strasbourg ;
  • Angers ;
  • Tours ;
  • Poissy-Saint-Germain ;
  • Dijon ;
  • Lyon ;
  • Paris Debré ;
  • Marseille ;
  • Amiens ;
  • Paris Necker.
   
         
   
             
             
     

Focus sur... le projet DEFIDIAG

   
             
   

Ce projet a pour objectif de comparer le pourcentage de diagnostics causaux génétiques identifiés chez les patients atteints d’une déficience intellectuelle par une analyse WGS trio par rapport à la stratégie de référence française actuelle (ACPA, X-Fra, et DI44). DEFIDIAG est une étude pilote du PFGMG 2025. Le dossier est toujours au stade de la validation par la CNIL. Les patients pourront être inclus à partir de 12 centres d’inclusion:

  • Strasbourg ;
  • Montpellier ;
  • Paris Necker ;
  • Dijon ;
  • Nantes ;
  • Marseille ;
  • Paris La Pitié Salpêtrière ;
  • Lille ;
  • Lyon ;
  • Bordeaux ;
  • Rouen ;
  • Rennes.

Il est important de noter que les centres non participants pourront envoyer leurs patients dans les centres participants, s’ils le souhaitent.

   
         
     
     
             
     

Axe 3
Liens avec des actions et programmes européens

   
   
   

Actualités ITHACA

  • La réunion annuelle du Réseau Européen de Référence ITHACA s’est déroulée à Düsseldorf en Allemagne le 22 novembre 2019 pour informer le réseau des orientations de l'ERN et des divers lancements d’appels à projet européens.
  • L’équipe de coordination de l’ERN a déposé un dossier de registre « Anomalie du Développement » à l’appel à projet européen des registres.
  • L’équipe de coordination rappelle l’importance de citer l’ERN ITHACA dans toute publication comprenant plus d’un HCP pour faciliter les bilans d’activité de l’ERN.
  • L’équipe en charge du projet de E-learning, diagnostic des maladies rares dans le cadre de l’European Joint Project, avance avec finalisation du plan des 5 modules de E-learning et sollicitations des experts contribuant aux vidéos.
  • L’équipe support de l’ERN se modifie. Rasika Sowmyalakshmi, chef de projet depuis le transfert de la coordination en France, a quitté ses fonctions le 7 février 2020. Nous accueillons une nouvelle équipe constituée de Anne Hugon, Klea Vyshka et Sarra Selatnia.
Pour vous adresser à l'équipe de coordination ITHACA, merci d'écrire à coordination@ern-ithaca.eu.
   
         
   
     
             
     

Axe 4
Actions de formation et d'information en commun au sein de la filière

   
   
   

MOOC BIG - Bioinformatique pour la Génétique Médicale
Présenté aux Assises de Tours, le MOOC BIG a pour vocation d’aborder l’ensemble des étapes nécessaires à la production et à l’interprétation de données du séquençage génomique à visée médicale. Cette formation en ligne sur la plateforme pédagogique FUN, ouverte à tous, suivra le cheminement inverse du pipeline de bioinformatique en partant du résultat pour revenir aux données brutes à travers les différents aspects bioinformatiques sans oublier les enjeux, défis et limites de la génomique des maladies rares et de l’oncologie. Seul ou en groupe, à partir de vidéos, documents, exercices et ressources pour aller plus loin, découvrez la bioinformatique appliquée à la génomique, renforcez vos connaissances et créez des liens avec d’autres apprenants !

2700 inscriptions ont déjà été recensées !

   
         
   

Film sur le syndrome Noonan
Pour améliorer l’information sur les maladies rares du développement les plus fréquentes, la filière AnDDI-Rares conçoit des vidéos pédagogiques pour présenter un syndrome, ses retentissements, le suivi recommandé et des ressources pour l’accompagnement. Ce travail a débuté avec la réalisation de 3 vidéos sur le syndrome de Williams et Beuren avec le concours des associations de personnes malades (Autour des Williams, Fédération Williams France), de familles, d’experts médicaux et sociaux ou encore d’établissements médico-sociaux.

La filière AnDDI-Rares poursuit cette démarche en travaillant actuellement à la réalisation de nouvelles vidéos sur le syndrome de Noonan, en étroite collaboration avec les experts médicaux sur ce syndrome et Noonan Association.

La filière DéfiScience développe également des "parcours syndromiques" en ligne (Angelman, X-Fragile, T21). Les contenus des 2 filières seront prochainement mutualisée sur une plateforme de formation en ligne (Knowledge Places)

   
         
   

Film "Déficience intellectuelle et recherche"
Les filières de santé DéfiScience et AnDDI-Rares ont réalisé un film afin de répondre aux questions des familles suite à la découverte de l’origine génétique de la déficience intellectuelle de leur enfant, et comprendre la difficulté de traiter une pathologie avec déficience intellectuelle. Le film se décline en 4 séquences courtes et illustrées, dont un focus sur la recherche clinique réalisé en collaboration avec la filière FAI²R et les Ripps Kids. Les objectifs sont de faciliter la compréhension de la maladie, des traitements proposés et de la recherche, de faciliter le dialogue entre les professionnels et les parents, ainsi que leur adhésion à des programmes de recherche clinique.

A destination des parents, des patients, des associations et des professionnels du secteur médico-social, ce film peut aussi être utilisé au sein des centres de référence pour des actions vers le public, ou diffusé dans les salles d’attente. Une plaquette de communication a été réalisée. Le film est en libre accès sur les sites des filières DéfiScience et AnDDI-Rares.

   
         
   
             
             
     

Focus sur... les formations NGS

   
             
   

La troisième session de la "formation NGS et médecine génomique en différents niveaux" des 3 et 4 octobre 2019 a une nouvelle fois été très appréciée, avec plus de 80 participants. Nous remercions les intervenants et l’ensemble des personnes ayant participé !

Les organisateurs souhaitent désormais faire évoluer cette formation afin de toucher un public plus large.

L’ANPGM, partenaire des 2 jours NGS , met en place une nouvelle formation :

  • Formation NGS Niveau 1, en e-learning (mars 2020) : Introduction au NGS à destination des médecins cliniciens : formation à la prescription d’analyse de génétique par séquençage haut débit.
  • Formation NGS Niveau 2, en présentiel (avril 2020) : Le séquençage de nouvelle génération : du pré-analytique au post-analytique vers le séquençage très haut débit (WES, WGS) (à destination des biologistes).
La filière AnDDI-Rares se joint à l’ANPGM afin de proposer une formation complémentaire à destination des cliniciens spécialistes (prescripteurs) ayant suivi le niveau 1, par une journée de mise en situations insistant sur les difficultés en lien avec les prescriptions pangénomiques (fin 2020).
   
         
     
     
 

Dates des évènements à venir, impliquant la filière

 
     
         
       
    Coordination
   
    31 mars  
Journée annuelle et AG AnDDI-Rares
Paris
           
                     
   

9 avril

  CoPil AnDDI-Rares
Paris
           
                     
    22 juin   AG AnDDI-Rares
Paris
 

       
                     
    Participation ou (co)organisation de réunions maladies rares

   
            Journée Internationnale Maladies Rares
En région
 

du 25 février  au 13 mars

   
                     
           

Séminaire Pierre Royer
Paris

  19 et 20 mars    
                     
            Colloque national de l'AFRT
Paris
  20 et 21 mars    
                     
           

Journée Pateints Cliniciens Chercheur - POGZ
Paris

  27 mars    
                     
            Colloque « Pour mieux vivre avec la T21 »
Angers
  21 - 23 mars    
                     
            Séminaire utilisateurs BNDMR
Paris
  1 avril    
                     
            Journée Anomalies du développement et handicaps rares
Ambares
  9 avril    
                     
            Journée régionale maladies rares inter-filière
Caen
  19 juin    
                     
            Journée des équipes pluridisciplinaires
AnDDI-Rares

Paris
  19 novembre    
                     
            Réunion "Accompagnement des sans diagnostic"
Caen
  27 novembre    
                     
   
Pour consulter les précédentes réunions, rencontres et conférences impliquant la filière AnDDI-Rares